omnicolor-tout-en-couleur
Bienvenue sur le forum omnicolor tout en couleur

omnicolor-tout-en-couleur

Forum pour tous les amoureux de bec crochu et de bec droit, avec de véritables passionnés, ils sont éléves ou amateurs, n'hesitez pas à nous rejoindre
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perruche de Barnard Barnardius zonarius barnardi - Australian Ringneck (barnardi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DimEst49

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 10/11/2016
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Perruche de Barnard Barnardius zonarius barnardi - Australian Ringneck (barnardi)   Mer 16 Nov - 0:46

Identification :
Perruche de Barnard Chez cette perruche dont le plumage est à dominante verte, le capuchon et les côtés de la tête sont vert brillant mais les joues sont légèrement teintées de bleu. Une petite bande rouge traverse le front. La nuque brun-olive est soulignée par un collier jaune qui encercle l'arrière du cou. Le bas du dos est bleu sombre. La poitrine et l'abdomen sont bleu-turquoise, séparés l'un de l'autre par une bande transversale jaune qui est plus ou moins large. La courbure de l'aile affiche une couleur bleu-vert qui déborde sur les petites couvertures. Les grandes couvertures sont vert jaunâtre. Les secondaires sont bleu terne, contrastant avec les primaires et les couvertures primaires qui sont bleu foncé. Le dessous des ailes est bleu. Le dessus de la Perruche de Barnard queue est formé de rectrices centrales vert foncé avec des pointes bleues et des rectrices extérieures bleues avec des pointes pâles. Le bec est gris blanchâtre. L'étroit anneau orbital est gris uni. L'iris est brun sombre, les pattes grises.
La femelle a des couleurs plus ternes que son partenaire. Le dos et le bas du dos affichent une couleur gris-vert foncé. Le dessous des ailes est grisâtre, avec une bande claire plus ou moins visible. Les immatures sont encore plus ternes que les femelles. Ils ont la nuque et l'arrière du capuchon brunâtres. Le bleu des joues est souvent plus développé. Le dos et le croupion sont gris-vert. La bande sous-alaire est habituellement visible.

Chant : Les perruches de Barnard sont généralement moins bruyantes que les perruches à collier jaune. Leur répertoire, moins fourni, comprend un cri d'alarme rude et métallique ainsi qu'une sonnerie aiguë "kling-kling-king" ou "put-kleep, put-kleep", assez semblable mais moins stridente que celle de leur proche cousine. Les perruches de Barnard émettent également des "chuk-chuk-chuk" ou des "kwink-kwink" quand elles se nourrissent dans les arbres. Elles sont plus silencieuses quand elles sont à terre.

Habitat : Les perruches de Barnard occupent les zones arides de mallee composées presque exclusivement d'Eucalyptus gracilis. On les trouve également dans les broussailles d'acacias et de cyprès avoisinantes ainsi que dans une grande variété d'habitats assez semblables. La race qui vit dans le nord marque une nette préférence pour les gommiers rouges (E. camalduensis) qui bordent les cours d'eau temporaires et affiche un mode de vie plus arboricole. Les perruches de Barnard sont généralement moins répandues dans les zones habitées et dans les régions plus humides.

Distribution : Cette espèce est endémique du sud-est et du centre-est de l'Australie. Son bastion est constitué par les Nouvelles-Galles-du-Sud mais son aire déborde également sur l'état de Victoria et l'Australie Méridionale au sud, ainsi que sur le Queensland et le Northern Territory au nord. Deux sous-espèces sont officiellement reconnues : B.b. barnardi (centre du Queensland, Nouvelles-Galles-du-Sud, Victoria, sud-est de l'Australie Méridionale) - B.b. macgillivrayi (nord-ouest du Queensland et Territoire du Nord avoisinant).

Comportements : Les couples et les petits groupes familiaux constituent généralement les unités sociales de base, les grandes bandes sont rares. Les perruches de Barnard sont moins hardies et moins curieuses que les perruches à collier jaune, mais dans l'ensemble, elles partagent les mêmes habitudes et les mêmes parades. Elles sont particulièrement minutieuses et mettent un long moment pour préparer leur nid, remplissant le fond de la cavité de copeaux et de sciure de bois et y aménageant une petite dépression douillette pour y déposer leur ponte. Le mâle qui courtise bavarde continuellement et se tapit devant sa promise. Pendant la parade, il hausse les épaules et les ailes, les faisant vibrer légèrement. Comme la plupart des autres espèces de perroquets, ces oiseaux rongent et mâchouillent le bois, soit pour apposer leur marque personnelle à leur arbre favori, soit pour élargir l'entrée de la cavité. Cette activité leur permet de maintenir leur bec en bonne condition.
Les perruches de Barnard adoptent des mœurs sédentaires, mais elles peuvent parfois effectuer de courtes migrations en raison des changements climatiques.

Nidification : Le nid est situé dans une cavité naturelle d'arbre. La ponte comprend généralement 4 ou 5 oeufs qui sont déposés sur une couche de petits morceaux de bois en décomposition. Dans le nord, le début de la nidification est fortement influencé par les conditions climatiques et la reproduction coïncide habituellement avec l'apparition des premières graines après la saison des pluies. Dans le sud, la période des nids commence en juillet ou en août et la saison peut se prolonger jusqu'au mois de janvier quand il y a une seconde couvée. L'incubation dure environ une vingtaine de jours. La femelle couve seule. Les jeunes oisillons quittent le nid au bout de 5 semaines mais restent au sein du groupe familial en compagnie de leurs parents pendant quelques temps encore. Dans la chaîne des Flinders, en Australie Méridionale, les perruches de Barnard s'hybrident avec les perruches à collier jaune et produisent une race connue en taxonomie sous le nom de B.b. whitei.

Régime : Les perruches de Barnard partagent les mêmes habitudes alimentaires que les perruches à collier jaune. Elles sont principalement végétariennes, consommant des graines, des fruits, du nectar et des fleurs. Leur menu est complété par des insectes et des larves. Quand elles se restaurent, elles recherchent leur nourriture en compagnie de perruches flavéoles, à tête pâle ou à bonnet bleu. Elles partagent également la compagnie de perruches à croupion rouge (Psephotus haematonotus).

Protection / Menaces : L'espèce est considérée comme commune sur l'ensemble de son aire de distribution. La population mondiale est évaluée à environ 500 000 individus et elle paraît stable. Néanmoins, elle paraît moins capable de s'adapter aux changements qui sont intervenus dans son habitat que la Perruche à collier jaune. La Perruche de Barnard est appréciée comme oiseau de compagnie mais les oiseaux en captivité sont relativement peu nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/omnicolortoutencouleur/
 
Perruche de Barnard Barnardius zonarius barnardi - Australian Ringneck (barnardi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aarschot août 2008
» Perruche de Barnard
» Barnard Bleu
» Barnard, couleur de tête et dos.
» La Perruche de Barnard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
omnicolor-tout-en-couleur :: Les psittacidés-
Sauter vers: