omnicolor-tout-en-couleur
Bienvenue sur le forum omnicolor tout en couleur

omnicolor-tout-en-couleur

Forum pour tous les amoureux de bec crochu et de bec droit, avec de véritables passionnés, ils sont éléves ou amateurs, n'hesitez pas à nous rejoindre
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Problèmes de plumages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DimEst49

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 10/11/2016
Localisation : Maine et Loire

MessageSujet: Problèmes de plumages   Mer 16 Nov - 1:23


La mue, ce n'est ni une maladie ni un problème, c'est le renouvellement naturel du plumage de l'oiseau, qui va perdre son duvet comme ses plumes, des plus petites aux grandes (rétrices, rémiges etc). Les plumes tombent au fur et à mesures que de nouvelles poussent, englobées de leur tube de kératine, que les perruches ouvriront avec leur bec pour libérer la plume et soulager la douleur irritante.
Maintenant il faut veiller à ce que le plumage de la perruche soit parfait. Les anomalies du plumage sont :
Plumes coupées, cassées ou déformées
Zones déplumées (ou seulement du duvet)
Mue anormale
Irritations (la perruche se gratte intensivement)
Présence de saignement à la base de la plume
Mue excessive
Il peut arriver qu'une mue soit si rapide et si forte que la chute des plumes est trop précipité et le nouveau plumage n'a pas eu le temps de pousser. Il apparait donc des zones déplumées, au niveau des ailes et de la tête, recouverts de petit pics de sang (rouge). ce seront les nouvelles plumes en croissance, ou plume de sang, ce qui est donc normal. Quelques semaines plus tard les plumes auront finis de pousser et le plumage retrouvera son aspect habituel. Ce qui engendre une mue excessive est souvent un facteur stress (changement brusque dans l'environnement, choc psychologique). Pour aider à la repousse des plumes il est important d'enrichir l'alimentation en protéines, en minéraux surtout le calcium, et en vitamine A et B.
Enrichissez son alimentation pour aider à la repousse des plumes :
- De la pâtée aux oeufs du commerce (orlux, hagen, versele-laga)
- De l'oeuf cuit dur émietté (avec ou sans la coquille, riche en calcium)
- Du germe de blé (riche en calcium, en paillettes rayon diététique)
- Du calcium (os de seiche, calcium en poudre ou liquide, etc)
- Un supplément vitaminé ( Hagen , Nekton S)
- Des germinations : les graines germées ont une valeur nutritive plus élevée
- Des légumes verts et orangés riches en bêta-carotène
- Des légumineuses et céréales cuites
Mue trop longue
Une mue dure 4 semaines, voir 6 semaines dans les mues normales les plus longues. et plus rares. Une fois bien dépassé 6 semaines la mue devient trop longue. Il faut intervenir car une mue est épuisante d'où l'intérêt d'enrichir l'alimentation. Si une mue est trop longue, vérifiez l'alimentation, la température et l'humidité de la pièce. une atmosphère trop sèche influence la mue. l'environnement joue également, le stress est facteur de grosse mue. Il faut rectifier l'environnement.
Zones déplumées sans repousses
Une zone ou les zones dénudées ou déplumées de façon persistante sont anormales. Il ne faut pas les considérer quand la perruche est mouillé, car les plumes sont ainsi déformées et non réparties normalement. Mais une fois sec le plumage est harmonieux. Les dessous des ailes, les cuisses et la base du dos ou le croupion sont les premiers endroits déplumés, ainsi donc touchés par l'aptérose (absence de plumes). Ce problème peut résulter d'une carence alimentaire (vitamine A) ou par des parasites dans les cas les plus courant. cela peut également être causé par un déséquilibre glandulaire, hormonal ou psychologique. Si cela persiste, consultez un vétérinaire. Parfois cela peut arriver que ce soir le partenaire qui déplumé son conjoint à cause des dominations ou des frustrations liées à la reproduction ou absence de reproduction.
Dermatite ou Folliculite
Les dermatites sont des maladies de la peau fréquentes. la folliculite est une maladie de la follicule de la plume, maladie souvent chronique et incurable, dont l'origine est peu déterminable (virus, etc). Une perruche atteinte de dermatite se gratte de façon considérable et abusive sur les zones concernées, dessous d'ailes et sur le croupion. C'est au vétérinaire d'examiner votre perruche, une consultation est donc indispensable. Il pourra déceler une inflammation des follicule, deux/trois plumes dans une follicule (aulei de une seule) ou d'autres problèmes possibles. Si jamais la perruche souffre trop de part ses démangeaisons et se mutile, le vétérinaire pourra lui mettre une collerette (collier d'Elisabeth).
Le syndrome de la maladie des plumes et du bec
Les plumes de poussent plus ou difficilement (les pennes ne sortent plus du follicule ou sont étriqués), et il peut y avoir des hémorragies à la base du plumage. L’oiseau semble ainsi déplumé. Le bec et les griffes peuvent pousser anormalement et deviennent plus fragiles. La PBFD provoque ainsi une chute globale du système immunitaire des psittacidés, et les rend sensible à n’importe quelle infection. Il n’existe pas de traitement actuellement.
Les hémorragies des Plumes (de sang)
Une plume en croissance contient une grosse veine. Cette plume peut par un incident se briser ou se couper, elle se mettra donc à saigner. Une plume de sang ou de croissance cassé agit comme un tuyau où se déverse les gouttes de sang. tant que la plume n'est pas entièrement retiré la perruche risque de continuer de perdre du sang par ce tube de plume, jusqu'à une mort possible. Cela peut se voir à la présence de gouttes de sang sur la perruche et sur l'environnement (murs, cage, accessoires).
Il faut retirer la plume de sang. pour cela, il faut envelopper doucement et soigneusement la perruche dans un linge et maintenez de façon stable l'oiseau. ce sera souvent une plume de l'aile ou de la queue.Si c'est une plume de l'aile, il faut bien maintenir l'aile, délicatement, en veillant à ne pas la fracturer. Tenez bien la base de la plume et tirez le tube cassé avec une pince ou votre doigt. Veuillez à avoir bien retiré toute la plume. Maintenez une pression quelques minutes, que le sang arrête de couler. C'est extrêmement délicat, si vous n'êtes pas confiant, allez chez le vétérinaire dans l'heure qui suit la constatation pour faire retirer la plume.
Picage
Le picage est une mauvaise habitude de l'oiseau qui arrache ses plumes ou celles de ses congénères. Lorsque l'oiseau s'arrache lui-même ses plumes, on parle d'auto-picage. Lorsque l'oiseau arrache les plumes de ses congénères, le terme utilisé est celui d'allopicage. Attention pendant la période de mue, les oiseaux s'arrachent souvent leurs plumes pour faciliter la pousse des nouvelles plumes: ceci n'est pas du picage. Les plumes sont arrachées et l'oiseau suce la hampe de la plume. Dans certains cas, l'oiseau mâche les plumes sans les arracher et elles restent ainsi jusqu'à la mue suivante. Le picage est redouté par les propriétaires d'oiseaux (surtout de perroquet). En effet, une fois que l'oiseau a pris l'habitude de s'arracher les plumes, cela peut devenir «une manie» et il peut continuer durant plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/groups/omnicolortoutencouleur/
 
Problèmes de plumages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Symptomes -- problèmes courants
» Les rats et les problèmes respiratoires
» problèmes d'écureuils
» Problèmes de voisinage: les reproches faits aux équidés...
» Un chien, deux meneurs: problèmes possibles??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
omnicolor-tout-en-couleur :: Fiches conseil-
Sauter vers: